ici ou (pas) là

ici ou (pas) là s’adresse aux enfants à partir de 7 ans et aborde la peur de ne trouver sa place ni dans son corps en perpétuelle transformation ni dans les espaces qui nous entourent.
Devenir un être unique, certes, mais à quel prix, et où ?
Aspirer à… Ou être aspiré ?
Être enfin là pour laisser arriver l’autre.

« Accepter la transformation, s’approprier et vivre l’impermanence. »

Après Mooooooooonstres et les peurs de l’endormissement puis à2pas2laporte et les peurs du mystère caché de l’autre côté de la porte, ici ou (pas) là vient mettre un point final à ce triptyque consacré à notre solitude face à nos peurs.

Devenir ? Changer ? Rester ? S’accrocher ?
Être ici ou là ? Ou pas là ? Apparaître ou disparaître ?
Dépasser les peurs de ne pas trouver sa place.
Cultiver la nécessité vitale du désir d’avancer… et de l’avancée des désirs.

Après : le personnage tente de s’endormir
Et : le personnage tente d’ouvrir une porte
Ici : le personnage tente de trouver sa place … Au confluent du réel et de l’imaginaire

ici ou (pas) là débute au moment où le personnage revient au théâtre, sur les lieux de la fiction.
On peut supposer qu’il vient pour qu’on lui raconte des histoires.
Parce que les histoires aident à comprendre le monde.
Ce qu’il a vécu dans le réel, nous n’en saurons rien, mais nous savons que le réel n’est pas toujours limpide.

Dans le réel, on n’arrête pas de grandir et de changer.
On n’arrête pas de regarder les autres et le monde changer.
Tout est toujours en mouvement permanent.
C’est difficile de trouver sa place.
C’est fatiguant de trouver un équilibre.

En revenant au théâtre, sans doute est-il tenté de retourner dans l’espace de la fiction.
Mais dorénavant, arrivant du réel il ne peut plus faire comme si celui-ci n’existait pas.
S’il le fait, il va s’enfermer dans un monde parallèle. Il risque de s’y isoler de nouveau.
Il risque d’y devenir transparent.

En se laissant entraîner une nouvelle fois dans cet espace, il sait qu’il nous raconte des histoires.
La place qu’il y cherche se trouve sur le fil, entre un réel pas toujours séduisant et l’illusion magnifique de l’histoire racontée qui devient vraie puisqu’elle est racontée.

Il va y laisser apparaître des successions possibles de lui,
Il va y composer un cabaret de son corps en transformation,
Il va accepter de manipuler et d’être manipulé,
Il va parfois perdre un peu la boule et le sens du réel,
Il va être emporté par des mouvements, il va répéter des gestes,
Il va se perdre dans des paysages,
Il va s’y révéler,
Il va s’en extraire,
Il va se confronter à lui-même,
… Et il va inviter ou inventer l’autre pour aller traverser d’autres horizons.

17

Août
2020

Scènes de Pays des Mauges – Théâtre Foirail
Résidence

49120 Chemillé

14

Sep
2020

Le Quai
Résidence

49100 Angers

29

Sep
2020

Le Quai
14:30

49100 Angers

29

Sep
2020

Le Quai
19:00

49100 Angers

+

3e volet du tryptique jeune public - Théâtre d’objets et d’images

+

Tout public à partir de 7 ans

+

55 min

+

Max. 180 spectateurs

Distribution

Conception, interprétation et choix musicaux : Laurent Fraunié
Regards extérieurs : Harry Holtzman, Babette Masson
Manipulation, régie plateau : Xavier Trouble, Mehdi Maymat-Pellicane ou Sylvain Séchet en alternance

Scénographie : Grégoire Faucheux
Chorégraphie : Cristiana Morganti
Costumes : Catherine Oliveira
Lumières et crédit photos : Sylvain Séchet
Son, vidéo, régie générale : Xavier Trouble
Consultante en Programmation Neuro Linguistique (pour les collectages) : Claude Lapointe
Régie : Ketsia Bitsene, Sylvain Séchet ou Mehdi Maymat-Pellicane en alternance
Affiche : Bertrand Gatignol
Fabrication des marionnettes : Laurent Fraunié (avec la complicité de Martin Rézard)

Partenaires

Coproduction : Le Carré, Scène nationale – Centre d’art contemporain du Pays de Château-Gontier (53) / Théâtre Victor Hugo, Bagneux (92) / Château Rouge – scène conventionnée au titre des nouvelles écritures du corps et de la parole, Annemasse (74) / Le Quai, CDN d’Angers (49) / Les Casteliers, Montréal (CANADA) / La 3’E saison culturelle de l’Ernée (53) / L’Entracte, Sablé-sur-Sarthe (72) / Scènes de Pays des Mauges, Beaupréau (49) / Le Préambule, Ligné (44) / Théâtre des 3 chênes, Loiron (53) / Très Tôt Théâtre, scène conventionnée Art, enfance, jeunesse, Quimper (29)
Soutiens (résidences/construction de décor) : Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique, Nantes (44) / Théâtre de la Marionnette à Paris (75) / DSN, Dieppe Scène Nationale (76) / PadLOBA, Angers (49) / Service culturel de la Ville de Coulaines (72) / Le Théâtre – scène conventionnée, Laval (53) / Villages en scène (49) / Le Sablier, pôle des arts de la marionnette en Normandie (14) / Théâtre de l’Hôtel de Ville Saint Barthélemy-d’Anjou (49) / Le Cratère, scène nationale d’Alès (30) / Le Petit Théâtre de Lausanne (Suisse) / La Montagne magique, Bruxelles (Belgique).

Institutions

Avec le soutien de l’Etat – Préfet de la région Pays de la Loire. Avec l’aide à la création du Département de la Mayenne et le Département du Maine et Loire.
Avec le soutien de la Fondation E.C.Art-Pomaret.

Résidence au Canada soutenue par la région Pays de la Loire et l’Institut Français

Charline Akif : 06 46 34 28 08
charline@labelbrut.fr

Edwige Beck : 06 70 22 67 78
edwige@labelbrut.fr